Une transhumance pas comme les autres !!

Transhumance du 20 juin 2020

Pour cette 3ème nuit de transhumance, Marc a décidé de nous faire découvrir les joies et difficultés de la transhumance des abeilles.

But de la nuit : déplacer une soixantaine de ruches de leur lieu 'hivernage à St Cézaire vers les champs de lavandes des Alpes de Haute-Provence, à 2H30 de route.

Toutes les manipulations doivent impérativement se faire de nuit, avec un minimum de lumière pour ne pas affoler les abeilles.

 

1) On prends des forces. 🙂

2) Une fois la remorque attelée, nous filons vers les ruches.

3) Belle vue en route, sur les hauteurs de Grasse.

4) Arrivée sur le rucher d'hivers.

5) Nous nous équipons pendant que Marc prépare les en-fumoirs

6) Ca fonctionne !

7) On est prêt, le chargement va commencer.

8) Les ruches sont enfumées pour calmer les abeilles

9) La manipulation est délicate....

10) Le positionnement des ruches est très technique, rien n'est laisse au hasard, tout est réfléchi.

11) 60 ruches, 20 kg chaque... Fatigue?

12) 22h44, chargement terminé.

13) Verification du chargement..

14) C est bon, on peut y aller !

15) Départ vers les champs de lavande.

16) Arrivée sur le rucher "du haut", on sent la lavande autour de nous.

17) Le déchargement est facile et rapide.

18) Le 4x4 est vidé de ses ruches.

19) 2H44, c'est fini, on rentre, 2h30 de route nous attendent...